2015

2016

ARMINE, SISTER mise en scène Jarosław Fret


Le Teatr ZAR, établi à Wroclaw en Pologne, est l’héritier du Théâtre Laboratoire de Jerzy Grotowski dont il poursuit les recherches anthropologiques sur énergie, impulsion, action, voix, parole, liées organiquement pour atteindre à la vérité et au sens. Évocation du génocide arménien, il y a 100 ans, cette fresque dramatique, à l’écart de toute reconstitution historique, rend hommage aux victimes par la reviviscence de leur patrimoine culturel et surtout vocal : le cri de révolte est ici un chant, une stèle acoustique et visuelle, une coupole vibratoire qui invoque les présences disparues et rend sensible le thème, cher à Grotowski, du corps-mémoire… par-delà le temps. Artaud : « Le vrai théâtre, parce qu’il se sert d’instruments vivants, continue à agiter des ombres où n’a cessé de trébucher la vie. » Fruit d’une recherche artistique et culturelle – particulièrement sur le champ monodique de tradition arménienne – la ‘‘performance’’ a été conçue, dès l’origine, non comme une session où l’on invoque l’esprit des disparus, mais où ce sont les défunts eux-mêmes qui demandent que soit portée au jour la trace d’un passé douloureux.


GROTOWSKI, AUJOURD'HUI ENCORE
samedi 31 octobre 2015, de 14h30 à 18h

Rencontre-débat proposée et animée par Georges Banu

Le théâtre et ses protagonistes contribuent à la constitution de ce que l’on appelle patrimoine immatériel de l’humanité. Grotowski en fait pleinement partie. Mais ce patrimoine appelle vigilance et soins constants afin de ne pas se détériorer, de ne pas disparaître. C’est le sens secret de la manifestation que nous organisons à l’occasion de la venue du spectacle Armine, Sister.

Jerzy Grotowski, metteur en scène polonais (1933 – 1999) a marqué, dans les années 60, les destins du théâtre européen en trouvant des réponses concrètes aux intuitions visionnaires d’Artaud concernant le corps comme don et le spectacle comme événement. Dans une seconde période, Grotowski s’est éloigné du théâtre pour se livrer à des actions parathéâtrales nourries de recherches inédites sur la voix et sur les chants... 

Dans une période de désenchantement du monde, nous travaillions à son ré-enchantement. Grotowski était maître de l’alchimie pratique, de l’art même du ré-enchantement. Dans le théâtre et hors du théâtre. Chez ses collaborateurs. Ses proches. En lui-même. Ludwik Flaszen

En présence de : Ludwik Flaszen, cofondateur du Théâtre Laboratoire et collaborateur essentiel de Grotowski, à l’occasion de la parution de son ouvrage Grotowski et compagnie (éd. de l’Entretemps) ; Jaroslaw Fret, Institut Grotowski de Wroclaw ; Eric Veaux, traducteur ; Jean-François Dusigne (ARTA) ;  Jerzy Klesyk, metteur en scène.

• Lecture des textes de Jerzy Grotowsky par Marilou Aussilloux, Anthony Moudir, Lorenzo Lefebvre

• Projection du célèbre spectacle Akropolis, mise en scène de Jerzy Grotowski (1963).

• La rencontre sera suivie d'une signature de l'ouvrage de Ludwik Flaszen.

29 OCTOBRE // 31 OCTOBRE 2015

au Théâtre de la Tempête - salle Serreau
du jeudi au samedi à 20h (durée 1h20)

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

crédits & mentions légales