Laëtitia GUÉDON

Formation : l’École du Studio d’Asnières en tant que comédienne, puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris en mise en scène.

Fonde en 2006 la Compagnie 0,10 et anime depuis 2009 le Festival au Féminin à Paris.

Dirige depuis fin 2016 Les Plateaux sauvages, fabrique culturelle et lieu de transmission artistique.

A notamment mis en scène :
Bintou de Koffi Kwahulé (en 2009 à Avignon lauréat du Prix de la Presse)
Le Laboratoire Chorégraphique de Rupture Contemporaine des Gens (en 2010 au Fracas/CDN de Montluçon, lauréat du Prix Paris Jeunes Talents de la Mairie de Paris)
Le Médecin malgré lui (au Théâtre du Gymnase – Paris)
Trois Pommes d’or (au CRR d’Aubervilliers)
Troyennes – Les morts se moquent des beaux enterrements d’après Euripide (en 2014 au Théâtre 13).

Joue au théâtre sous la direction de :
Serge Tranvouez, Un dimanche au cachot d’après P. Chamoiseau

Artiste associée depuis 2015 à La Comédie de Caen / CDN de Normandie, où elle créera en 2016 SAMO, en complicité avec l’auteur Koffi Kwahulé.

Pour la transmission artistique, intervient depuis 5 ans au Théâtre de la Commune – CDN d’Aubervilliers pour des ateliers en milieu scolaire et accompagne les créations de la compagnie d’un projet pédagogique complet. C’est le cas pour SAMO, avec la proposition du projet de transmission artistique “Signal Ethique” qui convoque l’art dramatique, la scénographie urbaine et l’écriture contemporaine.

Au théâtre de la Tempête