Nos créations

A l’occasion du passage de relais entre Philippe Adrien et Clément Poirée, il a été décidé avec le Ministère de la Culture de réunir au sein d’une seule et même entreprise, en janvier 2017, les activités qui étaient jusqu’alors celles du Théâtre de la Tempête, de la compagnie Arrt et de la compagnie Hypermobile. C’est ainsi une nouvelle période qui s’engage, qui verra à la fois une consolidation des missions premières de la Tempête, l’accueil de compagnies, mais aussi une plus grande synergie entre toutes les activités du spectacle vivant, de la production à l’exploitation et la diffusion des spectacles.

Contacts production et diffusion des créations de La Tempête :
Guillaume Moog et Marie-Noëlle Boyer
T. 01 43 65 66 54 // productions@la-tempete.fr

En 2017, la Tempête a présenté à la Cartoucherie ou en tournée 5 productions ou coproductions « maison », emblématiques de la transmission de direction et de la passation :
- création de Vie et mort de H. de H. Levin, mise en scène de Clément Poirée ;
- tournée de L’Ecole des femmes de Molière, mise en scène de Philippe Adrien.
- reprise et tournée du Bizarre Incident du chien pendant la nuit de S. Stephen (d'après M. Haddon), mise en scène de Philippe Adrien ;
- création de La Baye de Ph. Adrien, mise en scène de Clément Poirée ;
- création de La Vie est un songe de Calderon, mise en scène de Clément Poirée.

En 2018, nous diffuserons trois mises en scène de Clément Poirée :
- tournée (de mars à juin) de La Nuit des Rois de Shakespeare ;
- tournée (à partir de juin) de La Vie est un songe de Calderon ;
- création (en septembre) de Les Enivrés de Ivan Viripaev.

À la Tempête et en tournée cette saison

LA VIE EST UN SONGE

de Calderon texte français Céline Zins
mise en scène Clément Poirée

Réservez

L'ECOLE DES FEMMES

de Molière mise en scène Philippe Adrien

LA NUIT DES ROIS

de William Shakespeare mise en scène Clément Poirée

Calendrier des représentations

Date Nom du spectacle Lieu
LA NUIT DES ROIS Espace des Arts Chalon-sur-Saône (71)
LA NUIT DES ROIS Le Reflet Vevey (Suisse) (0)
LA NUIT DES ROIS Espace Jean Legendre Compiègne (60)
LA NUIT DES ROIS Théâtre des Bergeries Noisy-le-sec (93)
LA NUIT DES ROIS Festival d'Anjou Le Plessis-Macé (49)
LA VIE EST UN SONGE Festival international de théâtre classique Almagro (Espagne) (0)

En projet...

Pour sa prochaine création, prévue en septembre 2018, Clément Poirée a choisi de porter à la scène une pièce d’Ivan Viripaev écrite en 2013 et publiée aux éditions Les Solitaires intempestifs : Les Enivrés. Quatorze personnages sont, séparément ou ensemble, parvenus à un état d’ébriété tel que chacun découvre, au fond de lui-même, des vérités essentielles insoupçonnées qui s’opposent, divergent autant qu’elles se rejoignent.

"Dans leurs discussions de fin de soirée, Les Enivrés nous livrent leurs idées sur l’amour, la mort, la quête de soi et la spiritualité. Le tout s’exprime dans un discours qui est celui de l’ivresse, c’est-à-dire pas toujours cohérent, souvent poétique, peuplé de phrases simples ou vulgaires proclamées comme de grandes vérités, d’idées dont on ne veut pas démordre. Et tout se joue dans ce décalage entre le caractère ridicule des situations présentées, les paroles un peu décousues des personnages et ce à quoi travaille subtilement la pièce, c’est-à-dire à faire apparaître une critique du mode de vie actuel qui laisse peu de place au don de soi, à l’amour sincère et à une autre forme de liberté dont, comme nous, ces êtres ont terriblement soif. (…) Ainsi ce jeune marié qui déplore la perte de « contact » avec le monde réel et le fait que les hommes et les femmes de sa génération ne ressentent plus rien, prisonniers d’un emploi où ils se sentent inutiles, des responsabilités multiples, des visites obligées à leur famille. Incapable de s’identifier à cette vie où l’on ne fait que « manger, baiser et dormir », il fait l’éloge d’un amour plus vrai, avec une candeur que seul l’alcool permet. Dans l’ivresse, chacun perd ses privilèges, son rang, pour entrer dans une zone où les hiérarchies habituelles ne tiennent plus. Le directeur de festival, le professeur, se retrouvent au même plan que la fille de la rue, qui n’a rien et qui ne sait pas trop qui elle est. (…) Bien que tout ce monde soit très ivre, il est moins question ici d’alcool que du dévoilement, permis par l’ivresse, de ce qu’il y a de plus intime chez les personnages, du surgissement de ce qui demeurait jusque là enfoui. Les masques sociaux tombent, les personnages sont nus. Et c’est cela même qui leur permet de s’élever, voire de s’envoler. (…) Elles sont rares ces œuvres qui, comme Les Enivrés, arrivent à nous interpeler directement, à venir nous chercher dans nos derniers retranchements par des chemins auxquels on ne s’attendait pas. Comme les personnages de la pièce, qui ne cessent de répéter les mêmes répliques d’un film iranien, nous aurons envie de nous rappeler certaines phrases. Nous aurons envie de les partager." • Nelly Desmarais, magazine-spirale.com

Toutes les creations

  • Création 2017

LA VIE EST UN SONGE

de Calderon texte français Céline Zins
mise en scène Clément Poirée

  • Création 2017

LA BAYE

texte de Philippe Adrien mise en bouche Clément Poirée

  • Création 2017

VIE ET MORT DE H

de Hanokh Levin texte français Laurence Sendrowicz mise en scène Clément Poirée

  • Création 2015

LE BIZARRE INCIDENT DU CHIEN PENDANT LA NUIT

d'après Mark Haddon mise en scène Philippe Adrien

  • Création 2015

LA NUIT DES ROIS

de William Shakespeare mise en scène Clément Poirée

  • Création 2013

L'ECOLE DES FEMMES

de Molière mise en scène Philippe Adrien