JEAN-CLAUDE FALL ET LA TEMPÊTE

Jean-Claude Fall  coanime, dans les années 70, une compagnie avec Philippe Adrien puis dirige, succesivement, le Théâtre de la Bastille (1982-1988), le Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis (1989-1997), puis le Théâtre des Treize Vents (1998-2008). Il fonde en 2010 sa compagnie : la Manufacture. Il a mis en scène, pour le théâtre et l'opéra, plus de 70 spectacles. Privilégiant les auteurs du 20ème et du 21ème siècles, il fait le choix de textes appelant le débat historique et de société.

Il a présenté au Théâtre de la Tempête : Nadia de Bernard Cuau (1978), Têtes mortes de Samuel Beckett (1978), Le Conte d'hiver de Shakespeare (1980), Alarmes 1 : L'Exception et la règle de Bertolt Brecht et Etat de siège de Peter Handke (1981), Textes pour rien de Samuel Beckett (1981), et plus récemment : Blancs d'après Noëlle Renaude, Jon Fosse et Emmanuel Darley (2005), Histoires de famille de Biljana Srbljanovic (2007), Belle du Seigneur d’A. Cohen (2012), Tête d’or de Claudel (2015), Une Vie bouleversée d’après E. Hillesum (2016), Ivresse(s) de Falk Richter (2017).

Au théâtre de la Tempête