PHILIPPE BARONNET ET LA TEMPÊTE

Bobby Fischer vit à Pasadena de Lars Norén en 2013, Maladie de la jeunesse de Ferdinand Bruckner en 2016 : les mises en scène de Philippe Baronnet au Théâtre de la Tempête traitaient de drames intimes, relevaient du huis clos : Quai Ouest,  à l’inverse – en Salle Serreau – est ouvert à la violence des éléments comme à celle des rapports sociaux : mais, ici et là, des histoires de famille, des conflits de génération, et la puissance du dialogue dramatique. Koltès y insistait : « On n’écrit pas des pièces avec des idées, mais avec des gens. »

Au théâtre de la Tempête

Biographies