Quai Ouest

Quai Ouest

de Bernard-Marie Koltès (Les Editions de Minuit) 
mise en scène Philippe Baronnet

Homme d’affaires ruiné, Maurice Koch se rend en Jaguar, avec sa secrétaire, sur les quais d’une ville portuaire pour se donner la mort… Mais dans un hangar voisin, qu’il lui faut traverser, vit une famille d’immigrés : père à demi détruit par la guerre, mère vampirique, venue d’un pays lointain qu’elle évoque avec nostalgie, et leurs enfants : Charles, qui n’a qu’un rêve, traverser le fleuve et trouver un emploi, et puis Claire, la plus jeune, que son frère n’hésite pas à marchander… Comme déposés là aussi, Fak, petit dragon de 22 ans qui saute de combine en combine, et un homme sans paroles, Abad, le Noir, immobile et inquiétant… Heurt de deux mondes : « De l’autre côté là-bas, c’est le haut, ici, c’est le bas, le plus haut qu’on montera, de toute façon, on ne sera jamais que le haut du bas. » Tous sont devant un mur d’obscurité, et la présence de Koch relance la dynamique des transactions : droit de vivre, droit de mourir, dans le hangar tout se monnaie : « Ce sont des scènes d’échange et de trafic ; il n’y a pas de tendresse dans le commerce. » Question de survie. Colonialisme, violence sociale, exclusion, immigration, arrogance de l’argent : Koltès crée le choc révélateur du « ballottement de l’homme par l’Histoire ».

Philippe Baronnet a présenté au Théâtre de la Tempête Bobby Fischer vit à Pasadena de Lars Noren en 2013 et Maladie de la jeunesse de Ferdinand Bruckner en 2016.

avec Louise Grinberg, Félix Kysyl, Marc Lamigeon, Julien Muller (en alternance avec Erwan Daouphars), Marie-Cécile Ouakil, Teresa Ovidio, Vincent Schmitt, Marc Veh scénographie Estelle Gautier dramaturgie Marie-Cécile Ouakil lumières Lucas Delachaux son Julien Lafosse costumes Irène Bernaud, assistée de Hortense Gayrard 

production Jérôme Broggini, Les Échappés vifs coproduction PAN – Les producteurs associés de Normandie : Comédie de Caen CDN de Normandie, Le CDN de Normandie-Rouen, Le Préau CDN Normandie-Vire, Scène nationale 61 Alençon-Flers-Mortagne-au-Perche, Le Trident SN Cherbourg-Octeville, DSN Dieppe Scène nationale, Le Tangram SN Evreux-Louviers avec l’aide de la DRAC Normandie, la région Normandie, le département Calvados avec le soutien de l’Adami et Odia Normandie et avec la participation artistique du Jeune théâtre national et du Studio ESCA en coréalisation avec Le Théâtre de La Tempête.

Les Échappés vifs, compagnie implantée à Vire, est associée avec Le Préau de 2016 à 2018.

Biographies

La Presse en parle

Spectatif

« Une pièce rude et captivante, un spectacle détonant aux lenteurs exigeantes et une distribution impeccable. Au final, un « Koltès » réussi. » Frédéric Perez

Lire l'article

De la cour au jardin

« Je vous conseille vivement cette plongée dans ce hangar où seront révélées bien des passions humaines, et pas des plus tendres et innocentes. » Yves Poey

Lire l'article