FIGURES HÉROÏQUES ET CHOEUR TRAGIQUE

Stage d'interprétation sous la direction de Laëtitia Guédon avec Nikola Takov

Des mythes anciens à la solitude des héros
 
Questionner, apprivoiser, incarner la fragilité et la puissance du héros ou de l’héroïne tragique mais aussi le/la confronter aux chants du chœur est la proposition que je souhaite faire aux comédien.ne.s.
La notion d’acteur.trice-créateur.trice est au centre de ce stage. A partir du répertoire contemporain, classique ou antique, les stagiaires auront à choisir une figure héroïque à aborder durant ces trois semaines. Nous utiliserons des processus de travail - improvisations collectives et individuelles, écriture de plateau, dramaturgie active, matériaux personnels, etc. - qui permettront de construire une vision singulière et nourrie de cette figure.
Le second objectif s’axera sur le travail d’incarnation. D’abord, de façon collective, en abordant la notion de chœur et de chœur chanté sous la houlette du musicien Nikola Takov. A partir d’un répertoire classique et contemporain, les stagiaires s’intéresseront non seulement aux fondamentaux du travail vocal, mais aussi aux enjeux de la tragédie, du lyrisme, de la poésie, de l’engagement.
Enfin, c’est un objectif d’interprétation, de direction d’acteur et au fond de théâtralité qui présidera les travaux. Comment rassembler sur la scène les enjeux de chœur, la solitude du monologue et les propositions collectives qui émergeront des dispositifs d’improvisations inventés tout au long du stage ? Comment laisser s’embrasser solitude et Tout-Monde, puissance lyrique et intimité singulière, responsabilité commune et affirmation de choix scéniques spécifiques ?
 
Trois semaines : de la polyphonie aux choix
 
Côté voix, la première semaine sera consacrée aux fondamentaux du chant, du souffle, mais aussi du chœur et de la polyphonie. Cet engagement collectif dans le chœur chanté permettra la fédération du groupe dès le début du stage, tandis qu’en miroir les processus artistiques proposés au plateau viendront mettre à nu les enjeux de solitude du héros/héroïne, de la gestion de l’espace et de l’adresse. La deuxième semaine, les enjeux en chant et en jeu s’inverseront. Il s’agira dans le chœur de chant de faire résonner sa voix, celle du témoin, du coryphée. Au plateau et à travers les textes au contraire, il s’agira de faire ensemble, de faire avec les contraintes de l’autre, de faire se croiser les parcours. Après avoir brassé une grande profusion de matières, d’expériences et de formes, la troisième semaine sera consacrée aux choix, à la direction à prendre, commune et individuelle, à la sélection des chants, aux éventuelles « coupes » dans les textes, aux choix esthétiques. A l’issue de cette traversée, nous proposerons de faire vivre l’ensemble des figures héroïques, articuler le chant, les corps, le jeu et les voix dans un paysage commun.

Laëtitia Guédon

Intervenants

Voir toute la saison