Rest and Watch

Rest and Watch

texte et mise en scène Jean Bechetoille

Un nouvel art de la paresse, une nouvelle utopie ? Sans doute une des premières pièces qui met les mains dans le cambouis de notre présent imprégné par la pandémie. Dans cette épopée familiale et musicale, c’est la jeune génération qui tient les rênes, celle née en plein chaos, en pleine retraite. Le terrain de jeu, c’est la famille, comme dédoublée cette fois-ci, deux couples accueillant simultanément deux fils, Aliocha et Serge, à cheval sur deux époques, 21-39 puis 39-55. Un présent (le nôtre) où tout semble s’être figé, arrêté sur place, et une projection, vingt ans après, du côté des enfants. Et l’héritage, les choix des parents, on en fait quoi ? Quel monde ont-ils construit et transmis aux plus jeunes ? Un monde loin du monde, peuplé de faisans et de hérissons où la seule activité semble être le ramassage de noix, ou parfois le théâtre. Et l’amour dans tout ça ? Encore faut-il trouver le ou la partenaire, quitte à oser la grande aventure, le saut dans le vide. Avec dérision et une certaine acuité, Jean Bechetoille panse nos plaies, après les avoir triturées joyeusement, pour mieux nous interroger collectivement sur notre manière de tenir ensemble, de faire communauté. Ralentir ou emprunter les chemins de traverse, à chacun sa voie.

avec Thomas Bleton, Jacinthe Cappello, Guarani Feitosa, Philippe Le Gall, Hélène Marchand musique Guillaume Bosson scénographie Caroline Frachet vidéo Adrien Selbert lumières Vera Martins son Antoine Herniotte costumes Léa Forest diffusion Katia Dalloul presse Pascal Zelcer

production Compagnie du 1er août en coproduction avec la Maison du Théâtre d’Amiens avec le soutien du Théâtre d’Auxerre – scène conventionnée d’intérêt national avec le soutien en résidence du Channel – scène nationale et du Garage Théâtre avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, de la région Bourgogne-Franche-Comté, du département de l’Yonne, de la Spedidam et de l'Adami en coréalisation avec le Théâtre de la Tempête

Photo Rest and Watch

Biographies

La Presse en parle

L'HUMANITÉ

Rest and Watch, écrit et mis en scène par Jean Bechetoille, propose avec talent de s’amuser dans un avenir triste à pleurer.

Lire l'article

TÉLÉRAMA

Courageux et pertinent d'écrire une tragi-comédie-fable sur le monde de demain, quand le réchauffement climatique aura ravagé la planète… Ils ne sont pas si nombreux, les hommes et les femmes de théâtre d'aujourd'hui, à se préoccuper de notre avenir…

Lire l'article

TOUTE LA CULTURE

La pièce en ceci est un ravissement. Et parce qu’enfin elle ne se soumet pas à l’air du temps, elle est une œuvre intemporelle. La pièce est une bouffée d’oxygène. Un ovni à ne pas rater.

Lire l'article

LE FIGARO

[SÉLECTION] Rest and Watch fait partie des spectacles à voir au printemps. "Une mise en abîme alléchante de ce qu'une crise mondiale peut provoquer de changements psychologiques ou sociétaux."

Lire l'article

LA TERRASSE

Jean Bechetoille modernise l’épicurisme et en transpose les principes dans une Bourgogne post-apocalyptique. Un spectacle étonnant et déroutant qui confirme l’originalité de son auteur.

Lire l'article

SCENE WEB

C’est un spectacle d’une singularité remarquable. La tonalité déroute ; le texte a beau être joué avec une dérision réjouissante, à la lisière de la farce, le tragique y est omniprésent.

Lire l'article

L'ŒIL D'OLIVIER

C’est vif, nerveux et rempli d’humour. La mise en scène est du même acabit. Les comédiens, dans une unité de jeu parfaite, nous entraînent, sans jamais nous perdre, dans cette fable familiale et musicale formidable.

Lire l'article

REGARTS

Ce n'est pas si fréquent que le théâtre tente de s'élever au-dessus des constats amers ou bien des tranches de vie tristement individuelles.

Lire l'article

THÉÂTRAL MAGAZINE

[ENTRETIEN] "Le spectacle est drôle et subver­sif, joyeux et lucide. Il pose la question de la projection lorsque l'on a un enfant dans une telle époque."

Lire l'article

LA TERRASSE

[ENTRETIEN] "L’espoir passe par les enfants. Il passe aussi par le ton de la pièce, qui malgré sa noirceur a quelque chose de festif qui vient de son côté foisonnant. Rest and Watch fait étrangement rire."

Lire l'article

LA TERRASSE

Jean Bechetoille dépeint, à travers la vie d’une famille, les transformations du monde entre 2020 et 2055. Une réjouissante dystopie.

Lire l'article

Création de la Tempête