CYRANO

CYRANO

de Edmond Rostand
mise en scène Lazare Herson-Macarel

Cyrano aime Roxane – hélas, sa laideur fait obstacle ; Roxane aime Christian – hélas, son manque d’esprit le rend incapable de séduire : alors notre héros, c’est son génie, sa grandeur d’âme, invente un stratagème qui va favoriser l’union de Roxane et de Christian. Derniers feux du Romantisme avec son goût pour les personnages grotesques et sublimes ; ancrage dans la culture populaire : mélodrame et récit de cape et d’épée ; alliance de démesure et de dérision, de comique et de pathétique, cette pièce de 1897 est un hommage à la scène, à la théâtralité . « Un peu frivole, un peu théâtral sans doute, le panache n’est qu’une grâce », déclarait Rostand : celle que l’on reconnaît à Cyrano, duelliste, poète et philosophe qui sait mettre les jeux de l’esprit au service du coeur. Cette « comédie en cinq actes et en vers » offre sur un rythme enlevé une série de péripéties dans les lieux les plus divers : Lazare Herson-Macarel fait le pari d’une épure radicale, refusant à la fois la reconstitution historique et la transposition formelle. Dix acteurs, deux musiciens, quelques éléments mobiles suffisent à la célébration de cette fête de l’intelligence et du verbe, dans un esprit de troupe indispensable à un véritable théâtre populaire.

avec Julien Campani, Philippe Canales en alternance avec Eric Herson-Macarel, Céline Chéenne, Eddie Chignara, Joseph Fourez, Salomé Gasselin, David Guez, Pierre-Louis Jozan, Morgane Nairaud, René Turquois, Gaëlle Voukissa scénographie Ingrid Pettigrew costumes Alice Duchange assistée de Selma Delabrière lumière Jérémie Papin assisté de Léa Maris création musicale Salomé Gasselin et Pierre-Louis Jozan maquillages Pauline Bry maitre d’armes François Rostain régie générale Thomas Chrétien collaboration artistique Philippe Canales assistanat à la mise en scène Chloé Bonifay administration Lola Lucas et Léonie Lenain.

production Compagnie de la jeunesse aimable en coproduction avec le Théâtre Anne de Bretagne – Vannes, le Théâtre Jean Vilar – Suresnes, le Théâtre de la Coupe d’Or – Rochefort, le Théâtre Roger Barat – Herblay, le Théâtre André Malraux – Chevilly-Larue, Les Passerelles – Pontault-Combault, le Théâtre Montansier – Versailles avec l’aide à la création de la Région Île-de-France, l'aide à la diffusion de la Ville de Paris, la participation du Jeune Théâtre national et le soutien de l’Adami en coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.

Biographies

La Presse en parle

Le Figaro

« La troupe est unie, homogène, galvanisée par un metteur en scène malin et menée par un Cyrano solide et nuancé, Eddie Chignara. » Armelle Héliot

Lire l'article

L'Humanité

« C'est un pic, un cap, une réussite. » Gérald Rossi

Lire l'article

La Terrasse

« Une mise en scène centrée sur le jeu des acteurs, débordant d’énergie et mêlant les registres. » Marie-Emmanuelle Galfré

Lire l'article

Ouest France

« L'essence de cette pièce (..) est ici subtilement restituée, aussi bien dans la puissance du verbe que dans la gestuelle des acteurs. » 

Lire l'article

Le Courrier de l'ouest

« Le spectacle, à la fin de l'envoi, touche... et touche » Lelian

Lire l'article

France Catholique

« Un Cyrano aussi renouvelé que respectueux de l'esprit de l'oeuvre, et talentueux. » Pierre François

Lire l'article

Snes fsu

« Magnifique. » Francis Dubois

Lire l'article