Notre Comédie humaine

Notre Comédie humaine

d’après de Balzac

un spectacle du Nouveau Théâtre Populaire

Réservez

« À nous deux maintenant ! » disait Rastignac en contemplant Paris à la fin du Père Goriot. Cette réplique aurait pu sortir de la bouche de Lucien de Rubempré, au moment de quitter Angoulême pour la capitale, dans Les Illusions perdues. Un titre qui résume bien le parcours d’un homme et peut-être d’une génération qui croit, puis cesse de croire, que tous les espoirs sont permis. Dans La Comédie humaine, Balzac tentait de capter les pulsations de ses contemporains et de son siècle. La troupe du Nouveau Théâtre Populaire a décidé quant à elle de resserrer la focale autour des rêves de gloire et de poésie de Lucien en s’emparant des deux romans qui lui sont consacrés pour nous offrir leur vision polychrome et chatoyante de la fresque balzacienne. 15 artistes animeront cette grande traversée des belles illusions de la jeunesse, composée de trois parties aux résonances dantesques, de l’opérette à la tragédie, en passant par la comédie politique. Des épisodes haletants, des intermèdes assurément festifs, à découvrir séparément pendant la semaine et pour les plus aventuriers, à vivre intensément en intégrale le week-end.

spectacle en trois épisodes avec intermèdes Les Belles Illusions de la jeunesse adaptation et mise en scène Émilien Diard-Detœuf / Illusions perdues adaptation et mise en scène Léo Cohen-Paperman / Splendeurs et misères adaptation et mise en scène Lazare Herson-Macarel / La Dernière Nuit (intermèdes) conception et mise en scène Pauline Bolcatto 

avec Valentin Boraud, Philippe Canales, Émilien Diard-Detœuf, Thomas Durand, Clovis Fouin, Joseph Fourez, Elsa Grzeszczak, Lazare Herson-Macarel, Frédéric Jessua, Kenza Laala, Morgane Nairaud, Antoine Philippot, Julien Romelard en alternance avec Makita Samba, Sacha Todorov, Charlotte Van Bervesselès scénographie Jean-Baptiste Bellon lumières Thomas Chrétien costumes Zoé Lenglare, Manon Naudet musique Gabriel Philippot son Camille Vitté maquillage, coiffure Pauline Bry-Martin chorégraphie Georgia Ives régie générale, régie plateau Marco Benigno, Thomas Mousseau-Fernandez collaboration artistique Julien Campani, Lola Lucas, Sacha Todorov assistanat à la mise en scène (stagiaires) Louise Bachimont, Janna Behel collaboration artistique et direction de production Lola Lucas administration/production Marie Mouillard communication et actions sur le territoire Mathilde Chêne presse Carine Mangou

 

production Nouveau Théâtre Populaire, subventionné par la région Pays-de-la-Loire et L’Entente-Vallée en coproduction avec Le Quai – CDN d’Angers, La Criée – CDN de Marseille, le Théâtre de Caen, le Centquatre-Paris, l’association des Amis du Nouveau Théâtre Populaire ; avec l’aide du ministère de la Culture, de la DRAC Pays-de-la-Loire, du département du Maine-et-Loire en coréalisation avec le théâtre de la Tempête. En résidence de création au Théâtre de l’Aquarium 

 

détail des soirées 

mercredi Les Belles Illusions de la jeunesse (opérette) : 1h25
jeudi Illusions perdues (comédie) : 1h50
vendredi Splendeurs et misères (tragédie) : 1h50 
samedi/dimanche intégrale : 6h30 avec deux entractes

Biographies

Création de la Tempête