SSTOCKHOLM

SSTOCKHOLM

de Solenn Denis
création collective Le Denisyak & Faustine Tournan

C’est un fait divers survenu dans les années 2000 qui a guidé Solenn Denis dans les méandres de cette exploration du syndrome de Stockholm - cette relation affective, fascinante, qui se tisse parfois entre un bourreau ou un geôlier et sa victime, un comportement paradoxal et bien souvent incompréhensible pour ceux qui ne l’ont jamais vécu. S’inspirant de l’histoire de la séquestration de Natascha Kampusch, SStockholm traite d’enfermement quel qu’il soit. Pas physique seulement, psychique aussi. Cette vertigineuse réflexion sur la «banalité du mal» et sur son ambiguïté trouble les frontières, déjoue tout manichéisme et toute morale, exigeant des acteurs du Denisyak une performance d’équilibriste pour donner à sentir l’insoutenable sans sombrer dans l’outrance. Les corps, les voix, la scénographie participent tout autant de la mise en scène que cette écriture originelle qui devient incandescente dans les boucles qu’elle forme pour dire nos petits jeux de pouvoir. Dans une ambiance résolument hypnotique, quasi lynchéenne, le spectateur sera convié à être otage mais aussi voyeur.

Ce texte, publié aux éditions Lansman, a reçu la Bourse d’encouragement du CNT 2011 et le Prix Godot 2012

Décor Éric Charbeau et Philippe Casaban construction décor Nicolas Brun, Stéphane Guernouz lumières Yannick Anché musique Jean-Marc Montera regard chorégraphique Alain Gonotey

production Compagnie du Soleil Bleu (dans le cadre de la Pépinière du Soleil Bleu-Glob Théâtre) ; reprise de création Le Denisyak et le théâtre national de Bordeaux en aquitaine ; en coproduction avec l’Iddac – Institut départemental de développement artistique et culturel – Gironde, l’OARA – Office Artistique de la Région Aquitaine, Glob Théâtre – Bordeaux ; avec le soutien de la Drac Aquitaine, de l’Adami et de la Ville de Bordeaux ; en partenariat avec La Chartreuse de Villeneuve lès Avignon, La Factorie – Val de Reuil.

Photo SSTOCKHOLM

Biographies