Bibliothèque des paroles glanées

Bibliothèque des paroles glanées

#Bibliothèque de paroles glanées

La Tempête est habitée par des troupes, des artistes nombreux qui se succèdent au long de la saison pour faire vibrer nos murs. Ils forment comme une troupe éphémère et il est beau parfois de les réunir pour affirmer cet être ensemble échelonné dans le temps. Nous leur avons demandé de chercher dans les rayons de leur bibliothèque un livre, une pièce, un recueil, un journal, une correspondance… d’en choisir un passage, une scène, un poème et de venir les déposer en paroles égrenées sur nos étagères.
Comme ça, dans le désordre et la liberté, nous constituons patiemment notre petite bibliothèque de paroles glanées qui sera peut-être notre portrait chinois. Nous espérons qu’elles perceront autant de fenêtres et de lucarnes dans nos murs (d’angoisse et de béton) et qu’elles nous offriront la compagnie des beaux esprits.

* Aurélia Arto lit Demogorgon, un poème de Fernando Pessoa 
* Anne Cressent lit un extrait d'Une partie de chasse d'Agnès Desarthe 
* Wolfgang Pissors lit Le Taxi, texte extrait du recueil "Témoins à charge" de Jean-Pierre Siméon
et chante Les Gouttes de Jean-Pierre Siméon
* Nadine Marcovici lit Ta Katie t'a quitté, chanson de Boby Lapointe 
* Berdine Nusselder lit une scène d'Ivanov d'Anton Tchekhov
Mélanie Menu lit Un danseur célèbre et Une histoire d'Etat,
deux nouvelles extraites du recueil "L'Imitateur" de Thomas Bernhard
Sébastien Bravard lit un extrait de L'Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Luis Sepulveda
* Laurent Lévy lit un extrait de La Force majeure de Clément Rosset,
un extrait de Zazie dans le métro de Raymond Queneau et une tirade de Dom Juan de Molière 
* Céline Milliat Baumgartner lit un poème extrait du recueil Noir Volcan de Cécile Coulon
Henri de Vasselot lit un extrait du Capitaine Olivier de Rodovan Ivsic
Léa Tissier lit un extrait de Martin Eden de Jack London
* Julien Campani lit le poème La Jetée d'Henri Michaux, le poème Le désespoir est assis sur un banc de Jacques Prévert, 
un extrait du Roman inachevé de Louis Aragon, un extrait de Je suis une aventure d'Arno Bertina
* Olivier Werner lit un extrait des Perdrix de Christophe Huysman
Marion Malenfant lit une lettre d'Emile Zola adressée à la jeunesse dans le cadre de l'affaire Dreyfus
Claire Sermonne lit un extrait de Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez
Roxane Kasperski lit un extrait des Années d'Annie Ernaux
Erwan Daouphars lit un extrait d'Ainsi parlait Zarathoustra de Friedrich Nietzsche
Elisabeth Chailloux lit une lettre adressée à Lucilius par Sénèque
Solenn Denis lit un extrait des Journaux de Sylvia Plath
* Marie Sambourg lit un extrait du Rêve d'un homme ridicule de Fédor Dostoïevski
et un extrait de Pig Boy - 1986-2358 de Gwendoline Soublin
* Brigitte Seth lit Le Calme plat, extrait de "Mardi" d’Hermann Melville
Fabrice Pierre lit Le Fin Diseur, un sketch de Pierre Repp
* Nina Poulsen lit un extrait d'Aurélien de Louis Aragon
Eric Herson-Macarel lit un extrait des Cahiers in-octavo de Franz Kafka 
Laure Wolf lit un extrait de Vingt minutes de silence d'Hélène Bessette et un extrait de Crue de Philippe Forest
* Anne-Sophie Ehrel lit un extrait de La Possibilité d’une île de Michel Houellebecq
* Roser Montlló Guberna lit Nerveux, extrait de "Rêveries et autres petites proses" de Robert Walser et un extrait de Centuries : cent petits romans-fleuves de Giorgo Manganelli
Jean-Charles Delaume lit le poème Les Bijoux de Charles Baudelaire, L’Etrangère de Louis Aragon
et chante L’Orage de Georges Brassens 
Christophe Battarel lit le poème Le groupe des personnes qui connaissent mon sexe, extrait du recueil "Anachronisme" de Christophe Tarkos, un extrait du Faiseur de Thomas Bernhard, des Prétendants de Jean-Luc Lagarce et du Moche de Marius von Mayenburg
Etienne Parc lit un extrait de La Volonté de savoir de Michel Foucault, un extrait du poème Pétrole, le poème du retour
de Pier Paolo Pasolini, un extrait de La Horde du contrevent d’Alain Damasio et un extrait du Décaméron de Boccace
* Prune Beuchat lit un extrait des Carnets de Goliarda Sapienza
Malo Martin lit un extrait de La Mer au plus près d’Albert Camus du recueil "L’Eté"
Kana Yokomitsu lit un extrait de la pièce La Langue d’Albert de Marc Perrier et Kana Yokomitsu
* Clémentine Menard lit un extrait de Océan mer d'Alessandro Baricco
* Brice Ormain lit un extrait de Sixième Solo de Serge Valletti, le poème Le Temps perdu de Jacques Prévert, 
un extrait du Journal d’un séducteur de Kierkegaard et une des lettres de non-motivation de Julien Prévieux
Nicolas Roncerel lit le poème Le Bonhomme de merde de Christophe Tarkos
Alice Allwright lit un extrait de Bouvard et Pécuchet de Gustave Flaubert
Simon Rembado lit le poème La Rue de Buci maintenant... de Jacques Prévert
* Emilien Diard-Detœuf lit Brise marine de Stéphane Mallarmé
Eddie Chignara lit La Mort du loup d'Alfred de VIgny et une lettre sur le deuil d'un inconnu
Mexianu Medenou lit une poésie de Rimbaud du recueil "Une saison en enfer Illuminations"
* Thibault Lacroix lit des poésies de Char, Norge et Verlaine : "Le Masque funèbre" de René Char in "Les Matinaux", "La Faune" de Géo Norge in "Famines", "La Bonne Fille" de Géo Norge in "La Langue verte" et "Quand je cause avec toi" de Verlaine in "Odes en son honneur" 
* Pierre Lefebvre Adrien lit les poèmes L’Invitation au voyage de Charles Baudelaire et La Nuit de décembre d’Alfred de Musset

 

Création de la Tempête